Anges & Démons ?>

Anges & Démons

9782709644884-001-X_0Branle-bas de combat dans les services de polices norvégiens. On a retrouvé une petite fille de 6 ans pendue dans la forêt. Le pays est sous le choc et manque de tomber dans la psychose. On en vient même à recréer une unité criminelle d’élite, dissoute il y a quelque années à cause d’une affaire sensible non élucidée. C’est dans ce contexte que commence notre histoire.

Le commissaire Holger Munch est en route pour récupérer un des membres les plus éminents de cette ex-équipe, Mia Krüger, retranchée dans une île loin de tout. Il a avec lui le dossier de l’affaire, et même s’il ne réussit pas à la convaincre de revenir, peut-être pourra-t-elle jeter un œil et trouver quelque chose, n’importe quoi, qui les mette sur une piste. Mia a toujours été la meilleure. Quand il arrive chez elle, c’est le choc. Son amie n’est plus que l’ombre d’elle-même, alcoolique, accro aux anti-dépresseurs, amaigrie. Malgré tout, elle va remarquer un détail, que personne n’avait vu. Un détail terrifiant, si affreux que Mia sent au fond d’elle-même qu’elle doit faire quelque chose, quitte à repousser ses projets immédiats.

L’horreur continue, et la section criminelle nouvellement reformée se heurte à de nombreuses impasses. Dans cette enquête se mêlent plusieurs acteurs qui n’ont a priori rien à voir les uns avec les autres, les petites filles, d’abord, mais aussi une maison de retraite et une congrégation religieuse assez étrange. Mia et Holger vont de fausses pistes en fausses pistes, et chaque pas en avant fait naître de nouvelles interrogations. Pourquoi des petites filles, pourquoi ces mises en scènes, ces robes de poupées, comme si quelqu’un les avait apprêtées pour faire leur rentrée scolaire? Et surtout, il y a beaucoup trop de pistes qui ramènent directement à l’affaire qui avait mené à la dissolution de l’équipe des années auparavant, la disparition d’un nouveau-né dans une clinique d’Oslo ainsi que le suicide d’un infirmier. Quand Mia et Holger comprennent qu’il y a aussi dans cette enquête une affaire de vendetta personnelle, il est déjà trop tard. On semble prendre un malin plaisir à les faire tourner en rond en mettant leurs proches en danger. Maintenant il ne s’agit plus de savoir si l’enquête va être résolue ou non. Il s’agit de savoir qui va survivre.

Un bon petit polar norvégien, ça vous tente? J’ai passé un bon moment avec Je voyage seule, de Samuel Bjork. C’est un polar tout à fait classique, le genre de forme qu’on recherche pour lire quelque chose de confortable. C’est bien écrit, rythmé juste ce qu’il faut, un polar détente en fait. Par contre, ce que j’ai trouvé de remarquable, c’est le rendu de la folie. C’est très difficile de rendre la folie par écrit, et là, je suis impressionnée. Le(s) personnage(s) fou(s) – non, je ne vous dirai rien! – se tiennent vraiment. Un bon polar à lire sous la couette les jours où la motivation n’est pas à son beau fixe, mais qu’on a envie de lire quand même !

Pourquoi un autre nom que le sien était écrit dans les livres d’école? Alors que tout avait été planifié jusqu’au bout des ongles? Merde merde merde.

Samuel Bjork, Je voyage seule, Ed. Lattès, octobre 2015, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud.

2 réactions au sujet de « Anges & Démons »

  1. Ca donne envie!!
    Comme j’ai déjà dit, je suis réticente à ce genre de lecture aux noms imprononçables, mais quand je lis un résumé pareil, je me laisserai peut être bien tenter!!

Laisser un commentaire